Making of

 

L'approche technique que nous avons développée est ambitieuse. En ayant recours à une technologie rapide et efficace développée par l'industrie du jeu vidéo, nous combinons l'impact émotionnel de "vrais" acteurs dramatiques, comme dans un film de fiction, aux qualités artistiques et l'imaginaire sans contraintes d'un film d'animation. Le meilleur des trois mondes!

En voici les éléments principaux :

  • Pas de storyboard
  • Une technologie de capture du mouvement avec enregistrement simultané de la voix
  • Un look graphique raffiné avec des modèles en low-poly et des textures simplifiées

Je pense qu'un storyboard peut être un obstacle à la créativité. "Cafard" est basé sur le talent de ses acteurs, sur leur interprétation artistique de rôles dramatiques. Forcer les dialogues et l'action pour se conformer à un storyboard prédéfini est une entrave à cette liberté artistique.

La technologie de capture du mouvement est une industrie innovante, en plein essort. "Cafard" est destiné à un public adulte. Nous capturons les actions réalistes des personnages, avec un impact émotionnel direct qu'aucune autre technique ne peut atteindre.

Dans "Cafard", la technologie numérique est réduite au strict minimum. Le résultat final est un univers graphique simple qui met l'accent sur l'action dramatique des personnages, non pas sur des prouesses technologiques.

"Cafard" est aussi pour moi un défi artistique, visant à obtenir un impact maximal avec des ressources très réduites. Une couleur bien choisie peut être plus parlante qu'un long dialogue. Une simple ligne tracée au crayon peut évoquer un décor de manière plus immédiate qu'un millier d'artifices. C'est par cette philosophie artistique que "Cafard" veut rayonner par sa simplicité. En dire plus avec moins.

Jan Bultheel